chargement
Fondation Arche des Abeilles

Fondation pour
la sauvegarde
des abeilles
et l’éducation
de la jeunesse

Notre mission

La Fondation Arche des Abeilles a pour mission la sauvegarde des abeilles ainsi que le développement et la pérennisation des colonies locales.

Sa vocation est aussi de sensibiliser les jeunes générations au monde des abeilles, domestiques et sauvages, par des visites en classe, parcours pédagogiques, réflexions et interrogations sur notre faune et notre flore. L’Arche des Abeilles oeuvre pour la préservation de notre environnement et de notre écosystème.

Préserver notre environnement

Les anciens disent que les abeilles sont les sentinelles de l’environnement et l’apiculteur son gardien. Quel privilège ! L’objectif de la Fondation est de vivre, accompagner, intervenir, au rythme des abeilles et non l’inverse.
L’apiculteur est le gardien, le protecteur, comme je le dis souvent aux enfants, c’est le docteur des abeilles.
Elles sont essentielles à notre devenir, Einstein disait qu’à leur disparition il ne nous resterait que 4 années à vivre. Agir aujourd’hui ensemble, pour demain, c’est notre devoir à tous.

Augmenter et pérenniser le nombre de ruches sur le territoire genevois

L’objectif est de réintroduire et de pérenniser 1000 à 1500 ruches saines et vigoureuses, avec un cahier des charges biologique très exigent. Les abeilles pollinisent 80 % des fleurs qui nous donnent fruits et légumes, mais aussi toutes les fleurs sauvages, essentielles au bon développement de notre biodiversité.
Protéger nos abeilles, c’est protéger nos productions, nos campagnes, notre qualité de vie, nos enfants.

Créer une Miellerie : la maison des abeilles

La miellerie doit être exemplaire. Elle est capitale aux bonnes pratiques apicoles. L’apiculteur doit expliquer comment extraire le miel, le mettre en pot, le conserver, dans des locaux propres et adaptés. C’est un lieu d’enseignement, d’échange et de partage. Naturellement curieux, l’enfant explore, manipule, construit, crée et se questionne. Offrir un parcours didactique, c’est stimuler son intérêt, favoriser l’apprentissage.

Aujourd’hui à Satigny, nous accueillons déjà les enfants dès la 7P pour une immersion totale au rucher, à la rencontre des abeilles, de la flore et de la faune.

Susciter des vocations

Le métier d’apiculteur est exigeant, passionnant, gratifiant, physique, complexe, complet, pratiqué dans une nature offrant 1000 récompenses. Il nécessite une formation pointue, un investissement total, c’est un engagement au quotidien. Un métier ancestral et d’avenir.

Pour que les enfants repartent avec l’envie d’être apiculteur il faut les intéresser, les impliquer, les convaincre. C’est pourquoi tout doit être parfait et professionnel : la miellerie, les ruchers, le jardin, l’apiculteur. Le but étant de présenter et valoriser l’apiculture comme une véritable profession, et non un hobby.

Ma mission :
sauvegarder nos précieuses abeilles.

Stéphanie Vuadens, fondatrice

Nos engagements

Éduquer

les jeunes générations, éveiller les consciences, informer tout un chacun quant au rôle de l’abeille, au centre de notre écosystème

Offrir

un cadre qui permettte de favoriser l’enseignement avec des outils ludiques, pédagogiques, adaptés aux jeunes et aux novices

Défendre

un savoir-faire unique, vital et qui souffre d’un manque de visibilité et de reconnaissance

Garantir

une continuité de l’action, croire en l’effet papillon

Sauvegarder

une population qui décroit inexorablement, en prendre soin, réintroduire des colonies et les préserver

S’engager

pour un avenir durable, éthique et responsable

Respecter

le rythme des abeilles, les cycles imposés par la nature, leurs besoins

Proposer

une expérience qui permette à chacun de comprendre un peu mieux la nature et ses enjeux

Photo décorative d'abeilles et de ruches
Photo décorative d'abeilles et d’alvéoles

La réalité

Les abeilles sont présentes sur la planète Terre depuis 30 millions d’années, les hommes récoltent le miel depuis la fin de la Préhistoire.
Le « syndrôme d’effondrement des colonies », observé depuis les années 1990, a des impacts sur le secteur apicole et agricole, mais plus largement sur l’ensemble de la biodiversité. Une réalité qui se chiffre en milliards.

En 2012, en Suisse, près de 50% des colonies ont été décimées, selon le Centre de recherches apicoles de la station de recherche Agroscope et l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG).

50% correspond au chiffre difficilement imaginable de 100’000 colonies.
Dans certaines régions du monde comme au Sichuan (Chine), la disparition d’insectes pollinisateurs oblige les hommes à procéder manuellement, tous les insectes pollinisateurs ayant été décimés par les pesticides.

Pourquoi j’ai créé la Fondation Arche des Abeilles : parce que ces chiffres et constats m’ont émue, attristée et terrifiée.

Et vous, tout cela ne vous choque pas ?

Stéphanie Vuadens

En mai 2013, lorsqu’un essaim est tombé dans son jardin, sa passion s’est transformée en mission : sauvegarder nos précieuses abeilles.

Une question d’équilibre

Stéphanie a commencé avec cinq ruches. Elle s’est investie personnellement et professionnellement, a décidé d’apprendre et de comprendre un monde alors inconnu, prenant conscience de l’importance capitale des abeilles. Un insecte qui contribue largement à l’équilibre de notre environnement naturel, mais qui subit également de plein fouet les déréglements climatiques, les attaques prédatrices, les traitements chimiques…
On pourrait parler de combat personnel si leur activité n’impactait pas tant l’environnement ou l’avenir de nos enfants. L’abeille est au centre de notre écosystème. Prendre soin d’elle
a un impact immédiat et direct sur l’agriculture locale, sur la flore et la faune, sur notre biodiversité naturelle et sauvage, sur notre avenir et notre devenir.

Faites un don

Protéger les abeilles, c’est préserver notre écosystème. C’est renforcer la biodiversité de nos campagnes.

Le but de la Fondation Arche des Abeilles est aussi de proposer un espace réel, de proximité, concret, permettant de se familiariser avec la problématique, et de susciter des vocations. Montrer qu’on peut agir avec éthique et exigence, qu’on peut avancer avec passion et transparence.
Parce que l’abeille est essentielle à notre bien-vivre, elle doit être au centre de nos préoccupations.

There are those who come to idea of the God as a result of amazement at a world that has many unsolved problems. The surprising of subjects and entities can be scientifically in principle as it can sustain the quasi stable condition and demonstrates development.

Votre don

CHF
Informations personnelles

Total du don : CHF 350.00

Notre actualité

inscrivez vous maintenant

La newsletter

Toute l’actualité de la fondation, les prochaines activités et des événements pour les membres et donateurs
Inscrivez vous maintenant, nous envoyons 1 newsletter tous les deux mois, vos informations ne sont pas redistribuées et vous pouvez vous désinscrire en tout temps.

Fondation Arche des Abeilles

La fondation

Fondation Arche des Abeille, pour la sauvegarde des abeilles et l’éducation de la jeunesse

Nous contacter

Fondation Arche des Abeille
Quai Gustave-Ador 18
CH-1207 Genève

 

Nous suivre