Mes chères marraines, mes Chers parrains,

L’automne est une période de grande activité, cruciale et très importante, nous préparons la mise en hivernage.

Cadre de couvain bientôt naissant, avec des réserves de pollen et de miel

Pourquoi est-ce délicat ?

Comme nous les abeilles ont besoin de temps pour s’organiser. Or, nous avons quitté les chaudes températures de l’été aussi vite qu’elles sont arrivées, en une semaine. Encore une fois nos précieuses abeilles doivent faire preuve d’une grande capacité d’adaptation. En une semaine passer du tee shirt à manche courte aux premiers cimes enneigés est très déstabilisant. Ces changements brutaux, ne sont malheureusement jamais sans conséquences négatives.

Photo d’une marraine à Verbier prise le 26 septembre

Que se passe t’il dans vos ruches ?

Dans vos ruches, les colonies se préparent à affronter l’hiver, les températures se rafraîchissent. Les abeilles butinent les dernières fleurs de lierre, de ravenelle, de trèfle, de sarriette…, de phacélie, qui marquent la fin de la saison.

Pour bien hiverner, chaque colonie doit disposer d’une quinzaine de kilos de provision. La reine doit continuer sa ponte pour faire naître les abeilles d’hivers, indispensables à la survie de la colonie.

Notre mission

Toutes les colonies sont visitées, scrutées, cadre par cadre. Nous établissons un état sanitaire complet et minutieux. L’important est que les abeilles soient toujours dans un espace resserré et au chaud.

On vérifie le niveau des réserves de miel, et de pollen.

On serre les colonies qui le nécessite. Pour bien faire nous sortons les cadres trop peu remplis de miel, et plaçons des partitions isolantes.

Pour éviter d’éventuels intrus dans la ruche, nous réduisons toutes les entrées.

Voici nos jolies missions du mois d’octobre pour le bien-être de nos abeilles.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

A tout vite

Stéphanie